Union de Quartiers Buclos Grand-Pré - Meylan

Qui sommes-nous?

Agenda

Les activités

Les fêtes

Écho du Habert

Écho en Ligne

Les jardins familiaux

Environnement

Contacts

 
Accès membres
 

Des Orchidées au pied des immeubles

Plusieurs espèces d'orchidées ont fleuri dans les pelouses de certaines copropriétés du Quartier Buclos Grand Pré, ce n'est pas un hasard. La plupart ont fleuri dans les copropriétés où a été adoptée la tonte à 8cm, qui permet d'épargner le bouton floral lors du premier passage de la tondeuse au printemps, encore faut il que les plants soient signalés par la suite pour que le tondeur puisse les éviter.

 
Ophrys abeille, elle se déguise en insecte pour être pollénisée Orchis bouc

Les orchidées apparaissent aussi aux endroits épargnés par la tonte, tel que le pied des arbustes, ou sur les secteurs de tonte tardive effectuée seulement en juillet.

C'est l'Orchis singe qui a fleuri la première, l'aspect de la fleur suggère un petit singe s'accrochant aux branches. L'Ophrys abeille de petite taille, discrète, est une orchidée curieuse avec son pétale le plus développé appelé labelle qui a l'aspect d'une abeille. Elle côtoie assez fréquemment l'Orchis pyramidal, délicat avec ses petites fleurs roses groupées en épi. Enfin plus surprenante est la découverte dans les pelouses du quartier d'une station d'une quinzaine d'Orchis bouc, plante robuste atteignant 60 cm, avec son labelle ponctué de violet et divisé en 3 lanières hélicoïdales atteignant 6 cm. En secteurs ombragés, il a été observé la Listère à deux feuilles, orchidée des lisières de bois, à fleurs vertes avec deux feuilles opposées s'étalant largement.

Orchis pyramidal

La présence de toutes ces orchidées, est une preuve que la biodiversité peut exister au pied des immeubles, si l'on adopte des pratiques différentes de tonte. Au sein d'une copropriété, on peut ainsi faire côtoyer des secteurs à tonte assez rase, pratique conduisant à des pelouses pauvres en espèces et envahies par les pissenlits, et des pelouses conduites différemment, tontes à 8 cm, ou tonte tardive, qui deviennent en quelques années des milieux riches en espèces.

Page modifiée : 08/07/2013 22:48