Union de Quartiers Buclos Grand-Pré - Meylan

Qui sommes-nous?

Agenda

Les activités

Les fêtes

Écho du Habert

Écho en Ligne

Les jardins familiaux

Environnement

Contacts

 
Accès membres
 

LE PLAN LOCAL DE DÉPLACEMENTS DE LA COMMUNE DE MEYLAN

Adopté par le Conseil Municipal, le 22 novembre 2004.

Texte complet sur le site du SMTC

Extrait page 3

Nous avons voulu que ce PLD soit un outil qui trace clairement les objectifs et les actions à entreprendre pour 2004-2012. C’est un document concret, accessible à tous et surtout pas technocratique.

Mais il n’est pas une fin en soi : il faut maintenant le mettre en oeuvre ! Les actions proposées sont nombreuses et la route est encore longue : pour remporter ce « challenge » ambitieux, nous comptons à nouveau sur la participation de nos partenaires et aussi sur celle des habitants, avec lesquels nous serons heureux de débattre dans le cadre de concertations de quartiers.

A bientôt, sur le terrain !

Jean Claude PEYRINMarie-Christine TARDY
Adjoint délégué aux infrastructuresMaire de Meylan

Extrait page 32

4 - Amélioration de la sécurité

a - Les zones 30

C’est l’action de base en matière d’aménagement améliorant la sécurité sur la voirie.

De façon générale, la zone 30 tend à induire un changement de comportement de l’automobiliste :

  • d’une part, il n’est plus seul, en « terrain conquis », mais il partage « cordialement » la voirie avec d’autres usagers : le piéton et le cycliste (qu’il est d’ailleurs forcément lui-même appelé à être à d’autres moments de la journée) ;
  • d’autre part, il prend conscience qu’il est en train d’ « emprunter » la voirie d’un quartier (résidentiel, commercial, ou de centralité avec équipements publics, etc.) et qu’il est donc invité à en partager les usages et les caractéristiques.

En conséquence, si elle est bien conçue, la zone 30 :

  • réduit globalement la vitesse des voitures, sans modifier les capacités de la voirie.
  • réduit donc aussi les nuisances phoniques et de pollution de l’air, mais à la condition que l’aménagement soit conçu de manière à induire une vitesse des véhicules plus continue, sans à coups (pas de freinages forts suivis de ré-accélérations) ;
  • permet de réaliser des aménagements dédiés à plusieurs modes de déplacements à la fois (auto, vélo, piéton), donc permettant une meilleure insertion des modes doux et une économie d’espace, notamment dans les secteurs contraints ;
  • permet un aménagement de l’espace souvent plus attractif que les aménagements en « peigne » où les différents usages sont cantonnés dans des files spécifiques parallèles.

La conception d’une zone 30 suppose donc à la fois :

  • D’apporter une attention toute particulière aux entrées ou « portes » de la zone avec notamment une très forte lisibilité, peut-être répétitive dans toute la Commune quant à ses caractéristiques (exemple : mobilier urbain, revêtements de sols, éclairage public, signalisation, … ).
  • De procéder à un traitement suffisamment rythmé, voire continu par endroits, à l’intérieur de la zone, de manière à ne pas laisser d’ambiguïté à l’automobiliste qui doit se dire : « attention, je suis toujours en zone 30 ».
  • D’expliquer pourquoi une zone 30 est créée à cet endroit, non pas pour contraindre l’automobiliste sans raison apparente, mais en fonction des territoires traversés (présence d’enfants, de traversées piétonnes importantes, etc.)

C’est ainsi qu’au vu du diagnostic, de l’avis de nos partenaires et des attentes les plus fortement exprimées par la population, les voiries suivantes sont à traiter, ou bien à remettre à niveau quand les zones trente existent déjà mais avec une efficacité trop faible :

  • L’avenue de Plaine-Fleurie, en liaison avec les réflexions sur l’entrée ouest de Meylan et les aménagements liés à l’arrivée de la LDMG (voirie déjà en zone 30, mais inefficace) ;
  • Le chemin des Peupliers, devant le collège Lionel Terray, et le chemin de la Revirée, y compris le carrefour entre ces 2 voiries (nouvel aménagement) ;
  • L’avenue du Grésivaudan, face au collège Jules Flandrin, en partenariat avec la Commune de Corenc sur cette voirie partagée par nos deux Communes (nouvel aménagement) ;
  • Le secteur de l’ancienne Mairie (aménagement existant étendu aux voiries adjacentes) ;
  • Le secteur du centre commercial des Buclos (nouvel aménagement) ;
  • Le secteur de l’Hôtel de Ville et de la Poste (nouvel aménagement) ;
  • Le secteur de l’Eglise St Victor (nouvel aménagement) ;
  • La moitié nord du chemin de la Carronnerie, en partenariat avec la Commune de la Tronche sur cette voirie partagée par nos deux Communes (nouvel aménagement) ;
  • L’avenue de la Dhuy, au droit de la cour des Chalendes et du groupe scolaire ;

A noter que la rue des Aiguinards, qui fonctionne plutôt bien, est conservée en zone 30.

Page modifiée : 04/04/2011 09:38