Union de Quartiers Buclos Grand-Pré - Meylan

Qui sommes-nous?

Agenda

Les activités

Les fêtes

Écho du Habert

Écho en Ligne

Les jardins familiaux

Environnement

Contacts

 
Accès membres
 

Interview de notre animatrice

UQBGP

Carole Perron

J'ai le plaisir aujourd'hui de poser des questions à l'animatrice de la couture au sein de l'UQBGP. En premier lieu je tenais à vous féliciter pour le travail accompli par vos petites mains pour l'habillage de notre Monsieur Carnaval qui resplendissait lors de sa balade dans nos quartiers.

Bonjour, je tiens d’abord à vous remercier de l’attention que vous portez aux cours de couture de UQBGP.

Le carnaval a été une réussite. Il faut remercier avant tout les petites mains qui ont réalisé ce super bonhomme carnaval. Les élèves et moi avons passé du temps à la réflexion et ensuite à la réalisation. Ce bonhomme était un travail d’équipe entre Rémi qui a fait la structure et Bernard qui a conçu la maquette.

Pourriez-vous en quelques mots nous résumer votre parcours et depuis quand vous proposez cette activité au sein de l'Union de Quartiers?

Le cours de couture existe au sein de UQBGP depuis au mois 25 ans. Il faudrait demander au président une date précise, je ne connais pas celle-ci. J’ai quelques élèves qui viennent depuis presque le début des cours.

Je suis en poste depuis 2005.

Je suis styliste de formation, je suis Canadienne et diplômée d’une école de mode de Montréal. Je voulais travailler en France dans la chapellerie. J’ai travaillé à Paris dans ce domaine pour la haute couture et le prêt-à-porter de luxe. Une fois arrivée sur Grenoble, j’ai commencé a faire des costumes pour le théâtre. Je me suis formée à Lyon comme costumière.

Je travaille comme costumière-modiste pour le théâtre et habilleuse (cinéma et le théâtre). J’ai animé un cours de chapeaux pour les enfants au musée de la viscose et animera le prochain pour les adultes ce samedi 28 mai.

Combien de personnes pratiquent au sein de l'Union de Quartiers? Est-il plutôt en augmentation ou en réduction ces dernières années? Comment analyseriez-vous la tendance?

Cette année, j’ai 8 personnes au cours de couture. Il y a eu des années ou il y avait deux cours de proposé. C’est le nombre d’inscrits qui détermine l’ouverture.

Cette activité est-elle accessible à tout le monde? Comment la décririez-vous et donneriez-vous envie à quelqu'un de la pratiquer?

C’est une activité accessible à tous, homme et femme.

Quelles sont les compétences essentielles qu'il faut posséder d'après vous?

Il faut comme qualité, le goût des travaux manuels.

Comment se déroulent vos cours pour l’UQBGP ? Chacune fait la même chose ou chacune des participantes arrive-t-elle avec ses propres demandes ? Dans ce cas, comment le gérez-vous ?

J’ai des élèves de tous les niveaux. C’est un moment très convivial. Le travail est individuel, c’est-à-dire que chacune apporte son travail à faire, cela peut varier entre la petite reprise pour sauver un pantalon ou une pièce à réaliser plus complexe. J’accompagne les élèves dans leur choix. Il y a beaucoup d’entraide entre les élèves pour décider du choix du modèle ou de la longueur par exemple. L’échange est une base profitable à tous.

Chaque année vous présentez vos réalisations lors de la Fête des Fleurs, pouvez-vous nous confier un peu ce que vous comptez montrer cette année en toute discrétion bien sûr pour ne pas gâcher le secret ?

En ce qui concerne l’exposition, nous aurons moins de pièces cette année mais avec une grandes qualité de fabrication.

A l'occasion des 40 ans de l'Union de Quartiers auriez-vous un message à faire passer, soit aux habitants, adhérents ou même à l'Union elle-même ?

Je souhaite une longue vie à l’Union de Quartiers et adresse un grand merci à ces bénévoles pour le travail effectué.

Page modifiée : 24/05/2011 12:24